Journal d’un vampire en pyjama – Mathias Malzieu

Cher journal,                                                                                       Samedi 3 décembre, Nice à 20h34

 

Titre : Le journal d’un vampire en pyjama

Auteur : Mathias MALZIEU

Editeur : Albin Michel

4e de couverture : Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’ai jamais vécue.

 

 

Aujourd’hui j’ai fini de lire le livre de Mathias Malzieu qui est une histoire très touchante. Ce roman intitulé “Le journal d’un vampire en pyjama” raconte l’histoire de mathias Malzieu en personne qui a été atteint d’une aplasie médullaire. Son histoire est très touchante et est sublimement bien racontée. Cet auteur a écrit ce livre sous forme de lettre adressé à son journal (comme toi)! J’ai beaucoup aimé ce style de format, car on pouvait le suivre et le soutenir tout au long de son histoire, qu’il partageait avec nous. Mathias Malzieu utilise dans ses lettres (qui constituent son livre) beaucoup d’allégories qui sont belles et agréable à la lecture. Presque comme un poème.

Les points positifs de ce livre sont sans doute, l’histoire merveilleusement bien raconté et l’espoir qu’il partage tout au long de son récit. Avant d’entamer la lecture, on sait déjà que ce personnage va survivre grâce à la phrase inscrite sur la quatrième de couverture : “Me faire sauver la vie est sans doute l’aventure la plus extraordinaire que j’aie jamais vécu.”

Le sujet sensible de ce livre été bien traité notamment à l’aide des allégories que l’on retrouve tout au long de la lecture comme par exemple page 111 : “Il neige derrière la fenêtre mais un printemps de globules blancs semble s’annoncer dans mes dernières analyses.” J’interprète cette citation comme une bonne nouvelle dans son analyse, car sa maladie est faite de sorte à ce que sa moelle osseuse ne produise pas assez de cellules sanguines. On peut aussi relever page 116 : “Ce sont les grandes déménageuses de l’espoir. À elles la lourde tâche de diffuser quelques bribes de lumières aux quatre coins de l’enfer, là où les anges perdus font du stop à main nue.” Cette phrase traduit l’importance des infirmières à ses côtés qui partagent tout l’espoir dont il a besoin. Je dois avouer que ce livre était assez triste par moment… Je pense que ce qui nous tient en haleine tout au long de la lecture est le fait de savoir que le personnage ai survécu. On a envie de savoir comment et pourquoi cette maladie est elle apparue. Je tenais à expliquer le titre de ce livre qui est, je trouve, une très jolie comparaison.L’auteur est atteint d’une aplasie médullaire. Cette maladie est due au dysfonctionnement de la moelle osseuse à remplacer les cellules sanguines, avant que celle ci ne meurent. Le personnage se compare donc à un vampire qui a besoin de don de sang d’autres personnes pour survivre. Le terme en pyjama désigne la blouse dans laquelle il vit durant quelques mois en chambre stérile (car son système immunitaire n’est pas en mesure de se protéger de toutes sortes d’infections).

Ce livre est pour moi une véritable merveille. Traité un sujet aussi durs, dans de si jolies phrases est vraiment magnifique.

Pour ce livre, je mets une note de ⅘.

etoileeee

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s